BIENVENUE SUR LA PAGE WEB CNI

CAMPAGNE POUR L'Indépendance NATIONALE

A été, est et restera en faveur des travailleurs maltais

et contre l'adhésion de Malte à l'Union européenne

 

NOUS JURONS DE LIBRES MALTA DE L'ESCLAVAGE, LE COLONIALISME ET LE REGIME DICTATORIAL ILLEGAL DE L’UNION EUROPÉENNE

 

On peut considérer chaque génération comme une nation distincte, avec un droit, par la volonté de sa majorité, de se lier,

mais aucun de lier la génération suivante, plus que les habitants d'un autre pays.

Thomas Jefferson

 

Traduction par Google

Déclaration Solennelle

Déclaration Solennelle par la Campagne pour l'Indépendance Nationale CNI

 

A la veille de la vingt-cinquième anniversaire de l'acquisition de Malte de la pleine liberté sur Mars 31, 1979, et un mois avant l'annexion de Malte par l'Union Européenne le 1er mai 2004, Nous, la Campagne pour l'Indépendance Nationale (CNI) en la République de Malte, fais cette Déclaration Solennelle et formelle à nos concitoyens de Malte et de Gozo, et aux peuples de l'Organisation des Nations Unies et de tous les pays du monde entier.

 

L’annexion formelle de la République de Malte par l'Union Européenne le 1er mai 2004, entraîne la perte de la Liberté de notre peuple, l'Indépendance, la Souveraineté et la Neutralité, et n'a pas la bonne, valable, le consentement populaire démocratique.


Malte est à nouveau libre. Quelles que soient les coûts, que ce soit les sacrifices, nous, la Campagne pour l'Indépendance Nationale, nous engageons à ne ménager aucun effort pour retrouver la pleine Liberté de notre patrie.

 

Que ces faits soient connus de tous.

 

a) l'annexion de l'Union Européenne de la République de Malte prend officiellement lieu le 1er mai 2004 en vertu de l' traité d'Adhésion Union Européenne - Malte signé à Athènes le Avril 16, 2003.

 

b) La République de Malte, comprenant seulement des terres dans le centre de la Mer Méditerranée et avec une population de seulement 400.000, professant à l'Article premier de sa Constitution comme un état neutre qui travaille activement les progrès de la paix, la sécurité et sociale entre tous les nations, en adhérant à une politique de non-alignement et en refusant de participer à aucune alliance militaire, est soumis par le Traité d'Adhésion Union Européenne, 2003, de suivre toutes les politiques, lois, directives et décisions émanant des institutions de l'Union Européenne et d'adhérer à tous les traités conclus par l'Union Européenne, perdant ainsi notre liberté, indépendance, la souveraineté et de l'état neutre.

 

c) Dans le Référendum sur l'adhésion de Malte à l'Union Européenne, tenue le 8 Mars 2003, plus de 53% des électeurs admissibles n'ont pas voté en faveur de l'adhésion.

 

d) Lors du référendum dit, les personnes qui n'étaient pas légalement le droit de vote en conformité avec les lois électorales de Malte, ont été autorisés à voter.

 

e) Le consentement des personnes Maltaises à l'adhésion de l'Union Européenne est entachée et non valablement acquis, et les habitants de Malte ont le droit de prétendre ne pas être lié par la Traité de Adhésion Malte - Union Européen de 2003.


Il s'agit d'un principe fondamental du droit que quand on a le consentement est obtenu par la trahison, le mensonge, de fausses promesses d'un montant de la fraude, la violence morale et les menaces, son consentement est vicié et on a le droit de réclamer de ne pas être lié par le consentement donné.


Nous détenir et maintenir dans les termes les plus forts que le consentement des personnes Maltais à l'adhésion à l'Union Européenne, étant donné lors du Référendum du 8 Mars 2003, et à des élections générales tenues le 12 Avril 2003, a été entachée parce qu'elle a été obtenue par la trahison, se trouve, de fausses promesses d'un montant de la fraude, la violence morale et les menaces, émanant à la fois interne et externe.

 

f) Les effets extrêmement négatifs de l’adhésion de Malte à l'Union Européenne ont été cachés par les électeurs Maltais par un écran de fumée épaisse de propagande massive et le manque d'informations objectives.


g) insinuations ont souvent été fait que Malte serait boycotté et isolé politiquement et économiquement et qui font face à des catastrophes et l'obscurité proverbiale et des grincements de dents si Malte ne sont pas à rejoindre l'Union Européenne.

 

h) Le Commissaire de l'Union Européenne à l'Elargissement a même menacé que l'Union Européenne verrait que le Parti de l'Opposition perdrait le Référendum et l'Election Générale subséquente.


i) L'Union Européenne elle-même a pris une part excessivement actif dans la campagne adhésion à l'Union Européenne, avec un financement massif et avec des personnalités de l'Union innombrables, y compris le Président de la Commission Européenne, le Président du Parlement Européen, et un certain nombre de Commissaires Européens en visite à Malte et cajoler les gens à voter pour l'adhésion de l'Union Européenne.


j) La délégation de l'Union Européenne à Malte a pris la décision sans précédent de participer activement à la campagne Référendaire par la poste à tous les ménages à Malte et Gozo littérature de propagande en faveur de l'adhésion à l'Union Européenne.

 

k) Il y avait une très grande interférence étrangère illégale lors du Référendum et des campagnes électorales général en violation flagrante de la Loi sur les Ingérences Étrangères (Chapitre 300 des Lois de Malte), avec un certain nombre de Chefs d'Etats étrangers et les Gouvernements et les Ministres qui paient des visites à Malte et à faire des déclarations publiques pour influencer les gens en faveur de l'adhésion de l'Union Européenne.
  
l) D'énormes quantités de fonds publics par les normes locales ont été attribués sans vergogne à la campagne adhésion à l'UE pro et des quantités insuffisantes ont été fournies au côté des membres contre.

 

m) Nonobstant les dispositions statutaires enjoignant l'équilibre des points de vue opposés sur les questions d'intérêt public, la radio et la télévision d'État alloué installations de temps d'antenne et de la radiodiffusion sur une longue période avant le référendum de l'Union européenne, au Gouvernement et au côté des membres pro de loin au-delà de ce qui a été alloué à l'opposition et du côté des membres contre.

 

n) Le peuple Maltais en général ont été privés de la connaissance du contenu du Traité d'Adhésion à la fois avant le référendum et l'Election Générale suivante. Le traité n'a pas été publiée dans la langue Maltaise soit par le Gouvernement de Malte ou de l'Union Européenne. Une version Anglaise du Traité de l'UE pour l'adhésion a été publié seulement par la Pologne sur Internet peu de temps avant le Référendum à Malte le 8 Mars 2003. Tous ceux qui n'ont pas été connecté à Internet ou qui ne sont pas familiarisés avec la langue Anglaise ont été incapables d'avoir accès à du Traité d'Adhésion. La longueur considérable du texte du traité et le peu de temps qu'il était disponible sur l'Internet avant la date du Référendum, fait-il humainement impossible pour ceux qui sont familiarisés avec la langue Anglaise et ont été connectés à l'Internet, de passer et d'évaluer les implications du Traité.

 

o) Le consentement du peuple Maltais pour le Traité d'Adhésion a été non seulement entachée, mais il n'a pas non plus obtenu par appropriés, valides et démocratiques, des moyens populaires.


p) En vue de l'absence de consentement valable du peuple Maltais, Nous détenons et doit continuer à entretenir avec les termes les plus forts que le Gouvernement de la République du mandat de Malte à signer le Traité d'Adhésion de l'Union Européenne sur Avril 16, 2003, était juridiquement défectueux, et que par conséquent il doit être tenu pour nul et non avenu.


q) En outre nous détenons et doit continuer à maintenir au plus fort des termes que la Traité d'Adhésion Malte - l'UE est en violation des dispositions rigides de la Constitution de la République de Malte et, par conséquent, sa ratification par le Parlement Maltais le 14 Juillet 2003, devraient être tenus d'être légalement inconstitutionnelle et nulle et non avenue.

 

En outre, laisser ces faits soient connus de tous.

 

i) Les dispositions rigides de la Constitution de la République de Malte, qui déclare que Malte refuse de participer à aucune alliance militaire et que pas d'installations à Malte seront autorisés à être utilisés de telle manière ou de l'étendue que s'élèvera à la présence à Malte de une concentration des forces étrangères, et qu'aucun membre du personnel militaire étranger, autres que ceux engagés dans des activités civiles, seront autorisés sur le territoire Maltais, et que les chantiers navals de Malte sera refusé aux navires militaires des deux superpuissances, ont été violés.

 

ii) Les forces armées de Malte ont été engagés à participer à la fois dans le Partenariat Pour la Paix et de la Force de Réaction Rapide de l'Union Européenne dans le cadre du contingent militaire Italien, en violation de l'empêchement constitutionnel mentionné ci-dessus.
  
iii) d'innombrables fois, également en temps de guerre, navires de guerre de le Membre États de l’Union Européenne ainsi que des États-Unis d'Amérique ont été admis dans les ports de Malte dans le même temps ou à des moments différents, en violation flagrante de la statut Constitutionnelle de neutralité de Malte.

 

Navires de guerre des États-Unis d'Amérique ont subi des travaux de réparation des chantiers navals Maltais, malgré l'interdiction expresse Constitutionnel, et les travailleurs des chantiers navals ont été menacés de perte d'emploi s'ils refusaient d'effectuer les travaux de réparation.


iv) Un autre violation majeure de ancrées dispositions Constitutionnelles est commis par le Traité d’Adhésion Malte - Union Européenne selon laquelle toutes les lois de l'Union Européenne, Règlements, Directives et Décisions, ainsi que de la Constitution qui est en cours d'élaboration, de remplacer la Constitution et la lois de Malte, en violation flagrante des dispositions Constitutionnelles qui établissent retranchés de la Constitution de Malte en tant que loi suprême et le Parlement Maltais comme organe suprême législatif de Malte.

 

v) La ratification de le Traité d’Adhésion Malte - Union Européenne, qui a été effectuée par une majorité simple des Membres du Parlement de Malte, ne saurait prévaloir sur l'exigence Constitutionnelle d'un vote simultané positif des deux tiers des membres du Parlement de Malte en vue de modifier les dispositions rigides de la Constitution de la République de Malte, et de vote lors des Èlections Générales ou Référendums ne sanctionner les modifications à la Constitution de Malte.

 

Qu'il soit connu de tous que les dispositions de le Traité d'Adhésion Malte - l'Union Européenne sont en contravention

avec les Déclarations suivantes, les Résolutions, Traités, Accords et Conventions de l'Organisation des Nations Unies.

 

1. L’adhésion de Malte à l'Union Européenne entraîne la perte de la souveraineté permanente du peuple de Malte sur une quantité considérable de la richesse et les ressources naturelles de Malte qui, selon la résolution de l'Assemblée Générale du 14 Décembre 1962 sur la Souveraineté Permanente sur les Ressources Naturelles doivent être exercées dans l'intérêt du développement national et du bien-être des habitants de Malte.

 

2. L'ingérence, la coercition et les menaces de l'Union Européenne sur les habitants de Malte à voter en faveur de l'adhésion de l'Union Européenne constitue une violation du Pacte International relatif aux Droits Civils et Politiques et du Pacte International relatif aux Droits Économiques, Sociaux et Culturels, tous deux adoptés par l'Assemblée Générale des Nations Unies le 16 Décembre 1966.


3. Les contraintes et les restrictions imposées à Malte par l'Union Européenne gravement restreindre les droits de Malte afin de réglementer les activités étrangères relevant de la compétence de Malte et de choisir librement les systèmes économiques et sociaux en conformité avec les priorités nationales, violant ainsi les dispositions de la Charte des Droits et Devoirs Economiques des États adoptée par l'Assemblée Générale des Nations Unies le 12 Décembre 1974.

 

4. En outre, l'accord négocié par l'Adhésion de Malte à l'Union Européenne préjudice à la sécurité des habitants de Malte en altérant le statut de neutralité et endommage le bien-être des habitants de Malte, en privant le Gouvernement de Malte, des moyens de protéger et d'améliorer l'emploi à Malte.

 

Compte tenu de tous les faits mentionnés ci-dessus et les raisons, nous, la Campagne pour l'Indépendance Nationale CNI, déclare solennellement:

 

Que le peuple de Malte ont le droit de lutter pour la répudiation de le Traité d'Adhésion Malte - UE, et


Que le peuple de Malte ont le droit de retrouver la pleine Liberté, l'Indépendance et la Souveraineté Nationale, et


Que le peuple de Malte ont le droit de poursuivre à nouveau une politique de neutralité active et la coopération pacifique avec tous les peuples qui professent et mettre en pratique les mêmes objectifs, et

 

Que nous ne broncha pas de lutter sans se laisser décourager pour exhorter le peuple de Malte et de Gozo pour atteindre ces objectifs sacrés nationaux.


Comme preuve de notre ferme détermination, Nous soumettons cette Déclaration Solennelle de l'Organisation des Nations Unies, et sont respectueusement demandé au Secrétaire Général de l'archiver, ainsi que de la communiquer à tous les États Membres.


Nous sommes également soumettre cette déclaration solennelle à tous les États Membres de l'Union Européenne et tous les Membres du Parlement Européen dans l'espoir qu'il permettra d'obtenir d'eux un sentiment de remords pour le tort qui l'annexion de Malte par l'Union Européenne inflige à les habitants de Malte et de Gozo.

 

Libre et Neutre Malte Surmonter

 

Le lundi, 29 mars, 2004.

<<Retourner<<

 

e-mail: cnimalta at yahoo.co.uk 

 

Merci de visiter notre site web

 

Soutenir notre combat pour Indépendance et la Liberté

Voulez-vous nous aider à retrouver notre indépendance et la liberté?
Si oui, aidez-
CNI dans son travail de telle sorte que la majorité des gens veulent se débarrasser de la domination de l'Union européenne.
Devenir membre
CNI en envoyant € 5 avec ce formulaire de demande d',
Le secrétaire aux finances de
CNI,
60A, Strait Street
La Valette

Nom ................................................. ......
Adresse ................................................. ...
                 Numéro d'identification ................................................

Merci pour votre aide

 

Libre et Neutre Malte Surmonter